College Druidique des Gaules

College Druidique des Gaules

Aperçu sur le druidisme

Texte de notre regretté frère et ami Denis Chausson  Druide /I\ Kevrinel, écrit en septembre 1986 et retranscrit ici par le Druide  /I\ Kadfeal, en hommage au souvenir de celui qui a dirigé pendant tant d’années la clairière Morgane avec clairvoyance et haute spiritualité.

 

Avertissement avant lecture

Le lecteur verra apparaître dans ce texte des mots comme race , révélation ou Dieu.

Le terme race n’a ici aucune connotation « raciste ». Il s’agit simplement d’une constatation physique et géographique, et qui n’exprime nullement la prédominance d’une « couleur » sur une autre. Le racisme, tel que conçu de nos jours, est totalement contraire à l’éthique druidique.

Le terme révélation n’a lui non plus aucun rapport avec ce mot employé dans les religions qui se réclament du patriarche Abraham. La « révélation » est le fruit de longues périodes d‘observations et d’années d’étude, qui ont permis à nos grands ancêtres de se connecter aux mystères de la nature, aux forces spirituelles propres à chaque région de notre terre et d’en comprendre les pouvoirs. C’est cet héritage qui a permis la formation d’un AWEN ou âme groupe de notre terre celtique. Nous pouvons dire, par exemple, que des génies comme Archimède, Galillée, Newton ou plus près de nous Einstein ont eu des « révélations » qui ont beaucoup contribué au développement de la civilisation occidentale.

La formule « Dieu » est elle aussi à prendre dans le sens de l’intelligence suprême qui régit l’Univers dans sa totalité et que nous appelons respectueusement l’INCREE.

 

                                                                                                                                                  Druide  /I\ Kadfeal

 

Le Druidisme est la voie spirituelle du génie de la race blanche. Quand la race blanche apparaît en Hyperborée, 4 races existent déjà sur notre planète : lémurie, jaune, rouge et noire. Comme toutes ces races, elle à reçu sa révélation primordiale. Cette révélation jetait la base de la civilisation qui allait s’épanouir en Europe. Le Druidisme est la forme spirituelle qui, ayant reçu cette « révélation » se doit de la prolonger. Les Druides ont été associés au symbole du chaudron. Le Druidisme est original et n’a rien à réclamer des autres religions qui possèdent, par ailleurs, leur propre originalité. Le Druidisme relie les personnes au plan divin, dans l’unité de Dieu. C’est en cela qu’il est religion et en cela SEULEMENT.

 

Pourquoi donc, avec une telle vocation, le Druidisme est-il si peu visible ? Je vous ferai remarquer qu’il a connu une période d’apogée d’environ 4 000 ans. Voyons maintenant le contexte historique de l’évolution de la race blanche. L’Hyperborée est au nord de l’Europe actuelle tandis que l’Atlantide  se situe à l’ouest. Il est fort possible que l’Hyperborée ait été relié à l’Atlantide. Tout ceci se situe il y a très longtemps, environ 20 000 avant notre ère. C’est à ce moment là que doit naître le Druidisme.

 

Au moment ou l’Atlantide connaît des secousses importantes qui seront à l’origine de la disparition du continent atlante, la terre se désaxe. Le climat boréen évolue et oblige les habitants à émigrer vers les zones tempérées du sud, c'est-à-dire, grosso-modo, l’Europe. Au cours de ces migrations les tribus celtes, puisqu’il faut les nommer ainsi, rencontrent des Atlantes qui fuient leur continent, ainsi que des autochtones. Le Druidisme s’adapte aux nouvelles circonstances et au nouvel habitat. C’est dans ce cadre que va apparaître le « Grand Livre » des pierres dressées.    

 

Vers le 6ème millénaire avant notre ère, le Druidisme est bien structuré, mais il connaît aussi des tensions comme le schisme des Druidesses qui éclate vers cette époque. A cette époque sévissait aussi une terrible maladie dont le Druide /I\ RAM découvre l’antidote à base de gui de chêne. L’homme du chêne vient d’apparaître.

Mais RAM est en lutte avec les Druidesses et préfère s’exiler vers l’est pour trouver un pays  plus propice à ses idées. Il ira jusqu’aux Indes. Plusieurs millénaires après, les Celtes sont refoulés par les asiatiques et refluent vers l’Europe. Cette migration représente l’apparition des Celtes dans l’histoire officielle. En réalité ils revenaient aux pays des ancêtres en confrontant leur expérience à celle de ceux qui étaient restés sur place. Le Druidisme continuait son évolution.

 

Avec l’époque historique, le Druidisme va disparaître mais pas s’éteindre car les Druides continueront à propager la flamme de façon occulte. Les deux principales causes de cet « effacement » sont d’une part le pouvoir Romain qui combat les Druides et d’autre part la nouvelle religion chrétienne en pleine expansion en Europe. Devant cela, les Druides décident de se retirer.

Voila, brossé à grands traits qui demandent beaucoup de mises au point, car il n’est pas possible de résumer en quelques lignes 24 000 ans d’histoire, plus ou moins obscures, voila en condensé le contexte dans lequel le Druidisme est parvenu jusqu’à nous.

 

Que reste-t-il aujourd’hui de l’héritage druidique ? Il y a bien quelques livres comme les « mabinoggions » et les triades qui présentent un fonds druidique indiscutable malgré les touches apportées par le copiste. Mais ce serait oublier que les Druides n’ont pas écrit leur enseignement car pour eux le GRAND LIVRE c’est la NATURE. Les Druides ont eu pour cathédrales des forêts de chênes. Le livre des pierres dressées se trouve dans la nature qui est toujours là pour nous instruire. Alors pour être Druide comme autrefois, ouvrons nos yeux sur le monde qui nous entoure, et notre cœur pour comprendre le message toujours actuel de nos ancêtres.

 

Druide /I\ KEVRINEL

29 Edrinios 4359

                                                                                                   

 



13/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres