College Druidique des Gaules

College Druidique des Gaules

Le sentier de l'homme

Beaucoup de personnes qui cherchent la véritable signification de leur vie butent toujours que les mots et ne découvrent que rarement l‘ESPRIT qui les fait vibrer et vivre. Chaque être humain désireux d’aller plus loin dans la profondeur des choses, doit avant tout méditer, synthétiser le pourquoi du comment et découvrir, comme le disait si bien Rabelais, la substantifique moelle, car, à quoi cela sert de voir l’écorce d’un arbre, sans en comprendre la véritable identité, puisque c’est bien dans son noyau que l’on trouve sa « viature » principale.

 

Voilà comment l’être humain en recherche, doit opérer pour découvrir ce qu’il est véritablement. Là, nous schématisons le processus de l’évolution spirituelle de l’homme essayant de trouver le sens de la « Tradition », car ce mot si galvaudé de nos jours, ne signifie pas seulement une coutume, un usage, une habitude ou encore une légende, si ce n’est du folklore ou une fidélité inconditionnelle mais, non comprise, au passé, la « Tradition » est avant tout « Une » et « Immuable » puisque indépendante de l’espace et du temps.

 

La compréhension de la « Tradition » est due, avant tout, à nôtre développement intérieur, ce qui demande Sagesse et Amour. Le sentier escarpé de l’initié qui s’engage sur la voie de cette compréhension de la connaissance, implique l’étude des lois de la nature aussi bien que celle de l’univers. Cette incorporation doit pénétrer le chercheur car ce sont ces 2 énergies qui lui permettront d’évoluer.  C’est cet étroit sentier qui le mènera au sommet de la montagne.

 

Plus il montera et plus sa purification sera nécessaire pour que les forces vibratoires deviennent de plus en plus élevées et lui permettent d’accéder à l’objet de sa quête, son « GRAAL », le chaudron sacré qui dégage une force si dense que très peu peuvent prétendre à y goûter au liquide de l’immortalité. 

 

C’est en ayant constamment en mémoire la signification des 3 rayons divins que le chercheur saura s’il est sur la bonne voie, car seuls ceux-ci lui permettront de découvrir sa lumière intérieure, celle qui l’éclairera vers ce que l’on nomme : « la cabale », car il faut chevaucher celle-ci pour comprendre le chant des oiseaux perchés dans chaque arbre qu’il rencontrera, il aura atteint la « gaye science », le « gai savoir ». A titre d’exemple, citons cette allégorie : « que Poséidon sans Epona, n’a aucune raison d’être ».

 

 

                                                         

                                           Disciple Ovate MORFESSA

 



19/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres